Comment éviter un procès pour la garde de l’enfant

La garde de l’enfant peut entrainer un long procès pendant un divorce. Notez que vous n’êtes pas obligé de passer par un procès pour résoudre le problème. Vous pouvez parfaitement vous faire aider par un avocat spécialisé en droit de la famille. Voici toutefois quelques points à prendre en compte si vous voulez réellement éviter un procès.

Vous pouvez conclure un accord avec votre ex-conjoint

Il est tout à fait possible de négocier une entente avec votre conjoint avant de recourir au système judiciaire. Un accord à l’amiable peut suffire pour discuter de l’avenir de votre enfant. Vous pouvez ainsi divorcer sans le moindre accrochage. Il faut noter que le tribunal peut accepter votre accord à condition qu’il réponde aux intérêts de l’enfant.

Le fait de traiter la question à deux permet souvent de trouver la meilleure solution pour votre progéniture. En effet, il n’aura pas à souffrir des répercussions à l’avenir. Il vous sera plus facile de contrôler son avenir. Un accord à l’amiable vous évitera en tout cas d’avoir un refus d’un juge.

Vous aurez la possibilité de montrer votre bonne volonté à traiter le différend dans le calme. Vous afficherez en même temps l’importance que vous accordez au bienêtre de votre progéniture. Le tribunal peut constater cela au cas où l’affaire est portée devant un juge.

Il faut savoir négocier

Notez avant tout que le contrôle des émotions est important quand vous discutez avec l’autre partie. Vous risquerez de compliquer la situation si vous n’agissez pas calmement. Il ne faut pas oublier les besoins de votre enfant quand vous négociez. Ainsi, vous devez mettre en avant les points suivants tout au long de la négociation :

  • Vous devrez rester sensible à tout moment concernant les besoins de votre progéniture.
  • Il est plus judicieux de prendre note des préoccupations de votre ex-conjoint. Vous comprendrez ainsi son positionnement dans l’affaire.
  • Vous allez vous mettre à la place de votre adversaire pour mieux comprendre la situation.
  • Il faudra vous informer sur les dispositions appliquées par la législation.
  • Il ne faut pas négliger les points communs qui sont très importants pour l’avenir de votre enfant.

En tout cas, il vous est conseillé de vous rendre sur www.le-divorce.fr si vous avez besoin d’aide dans le domaine.

Faitesun essai de garde avant de penser à une médiation

Il est tout à fait possible de trouver une entente sur la réalisation d’un essai d’une formule de garde. Cela peut suffire pour vous éviter un long procès devant un juge. L’accord peut par exemple se faire sur un ou deux mois. Cela dépend de votre capacité à négocier avec l’autre partie.

Vous aurez assez de temps pour vérifier si l’accord peut fonctionner sur la durée ou non. L’essai peut aussi suffire pour mener les prochaines discussions à la fin de l’accord. La dernière option que vous pouvez proposer est la médiation. Le tribunal peut même vous proposer cela pour éviter un procès. Cela vous donnera le temps de trouver un accord à l’amiable pour assurer l’avenir de l’enfant. Vous éviterez en tout cas de passer par un procès formel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.